No, thanks.
REBLOG IF YOU LOVE ANDREW SCOTT.

moriartywalksfree:

let’s see how many we are!

I wanna show him this post in the letter I will send him.

image

221cbakerstreet:

renkellym:

liamdryden:

Bookcave?

Bookcave.

MMMM, YES.

Heaven

I’m trying to make a point to a friend. Reblog this if you’d be okay with your child coming up to you and saying “I think I was born as the wrong gender.”

asassyvampirequeenhasbeensighted:

mage-of-time:

silhouettesoliloquy:

getsherlockinmybed:

the-fury-of-a-time-lord:

leckcifur:

bitches better reblog

Of course.

Yeah, I wish my mom would have that kind of understanding towards me …

Why doesn’t this have more notes?

Who the hell didn’t reblog this

simsconfessions:

Romantic relationships were more fun in sims 2

simsconfessions:

Romantic relationships were more fun in sims 2

Face ils gagnent, pile je perds – Le terrible dilemme des feministes.

Non, je ne déteste pas les hommes.

Il serait cependant juste de dire que je n’ai pas facilement confiance en eux.

Ma méfiance n’est pas, comme on pourrait s’y attendre, une conséquence des actes de violence et d’humiliation que j’ai subis. Elle est, au contraire, née de la multitude des petites trahisons qui marquent chacune de mes relations avec un homme : une blague sur le viol l’air de rien, l’utilisation d’une insulte sexiste, de la misogynie dans une conversation banale, des remarques sur mes réactions qu’ils trouvent trop violentes, des soupirs exaspérés quand je demande poliment qu’on n’utilise pas d’insultes misogynes en ma présence ou qu’on utilise un langage non-genré.
[…]
Il y a les blagues sur les femmes, sur les épouses, sur les mères, sur l’éducation des filles, sur les femmes de pouvoir. Ces blagues sont racontées en ma présence par des hommes qui sont censés tenir à moi, juste pour me provoquer, comme si je devais trouver drôle qu’on me rappelle mon statut d’opprimée.
[…]
Ils racontent leur blague et si je ris ils peuvent se sentir supérieurs, et si je ne ris pas ils peuvent aussi se sentir supérieurs. Face ils gagnent, pile je perds. Je ne suis qu’un élément de décor dans leur grand jeu de rôle patriarcal, mais il faudrait que je crois ces hommes qui y jouent bien leur rôle tout en me disant qu’ils m’aiment.

Sur le site : http://lillydarma.wordpress.com/
Traduit depuis The Terrible Bargain We Have Regretfully Struck
Publié par Melissa McEwan le 14 août 2009 sur shakesville.com
(via vis-ta-vie-en-slip-a-paillettes)
caravaggia:

comicboys:

Gamers

These fake geek boys, always seeking attention…

caravaggia:

comicboys:

Gamers

These fake geek boys, always seeking attention…

How to give a blowjob

a-class-act:

Dita Von Teese’s Strip Strip Hooray Show